22 avril 2017

Choisir son chemin…

Vous êtes décidé à partir sur les chemins de Compostelle.Bravo, c’est une expérience humaine extraordinaire et vous en tirerez surement un grand profit personnel tant sur le plan physique que sur les plans intellectuels et spirituels.

Mais quel chemin prendre ?

Dans la Dehesa sur la Via de la Plata

Dans la Dehesa sur la Via de la Plata

La question n’est pas anodine. Le choix du bon chemin, celui qui vous convient est un gage important de sa réussite. Même si une part d’imprévu ajoute un peu de sel, il vaut mieux partir avec une connaissance suffisante de ce qui vous attend pour éviter une déconvenue ou pire une grosse galère.

Alors, pourquoi ne pas partir de chez soi comme les pèlerins d’autrefois ? Le symbole est beau mais il est évident que ce n’est pas la solution la plus facile. Les chemins près de chez vous sont rarement cartographiés et balisés. Les gîtes sont quasi inexistants et vous devrez vous rabattre sur de coûteux hôtels. De plus le Chemin n’étant pas dans la culture du pays traversé vous risquez de passer pour un vagabond ou un illuminé et n’aurez donc pas toujours l’accueil escompté.

Choisir un des quatre grands chemins au départ du Puy en Velay, d’Arles, de Vézelay ou de Tours ?

Là vous êtes surs de trouver des guides précieux, un balisage précis, un grand choix de gîtes à des prix abordables avec un accueil dans l’esprit de ces chemins   Vous rencontrerez d’autres pèlerins ce qui est enrichissant et parfois rassurant, mais à certaines dates et sur certains tronçons, il y en aurait presque trop. Il faut donc bien choisir non seulement son chemin mais aussi sa date de départ.

L’Espagne, soit en prolongement des chemins français, soit de but en blanc peut aussi vous séduire. Dépaysement et folklore assuré avec un coût journalier sensiblement inférieur à la France.

Là encore vous aurez un grand choix.

Le « Camino Francés » est la voie mythique, très variée entre les différentes provinces et la Meseta, entre Burgos et Léon. Mais attention, victime de son succès elle est en certaines saisons désagréablement surchargée et c’est alors quotidiennement la course aux gîtes ce qui est grandement préjudiciable à la zénitude que vous êtes en droit d’attendre d’un pèlerinage.

Les magnifiques « Camino del Norte » par la côte et le « Primitivo » sont nettement moins fréquentés mais sont un peu plus sportifs.

Vous pouvez aussi choisir le chemin « de la Plata » au départ de Séville mais fortement déconseillé en plein été à cause de la chaleur.

D’autres chemins espagnols plus confidentiels s’offrent encore à vous : Le « Levante » au départ de Valence, celui de Madrid ou le « Catalan »au départ de Montserrat. Et encore bien d’autres ….

Les chemins du Portugal soit au départ de Lisbonne soit au départ de Porto sont facilement accessibles en avion depuis Lille .L’accueil des portugais est légendaire. Beaucoup sont francophones. La vie y est encore un peu moins chère mais les richesses culturelles et naturelles ne manquent pas.

Bref, vous avez le choix.

Le but principal de notre association est bien de vous aider dans ce choix. Venez donc nous voir lors de nos permanences mensuelles ou à la réunion «  Choisir son chemin ». Nous essaierons ensemble de vous trouver le chemin qui correspond le mieux à vos aspirations. Cependant, n’étant pas une agence de voyage, nous ne vous proposerons jamais un chemin «  All inclusive ». Nous vous ferons simplement profiter de l’expérience accumulée par tous nos anciens Jacquets.

C’est vous qui choisirez et préparerez votre propre Chemin. Préparer son Chemin, c’est déjà partir.

A chacun son chemin.

Vous pouvez vous faire une idée des très nombreux chemins de Compostelle à parcourir au travers de l’Europe grâce à la vidéo

réalisée par la Fédération espagnole des amis du chemin de Santiago.